Orgueil et préjugés, de Jane Austen

Encore une fois j’ai modifié la liste de mon Challenge ABC (que je devrais renommer « mon jeu des chaises musicales ABC ») et j’ai lu « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen à la place d’un livre d’Isabel Allende que je connais déjà.

Un petit résumé:
Elizabeth est l’une des cinq filles de Mr. et Mrs. Benneth qui espèrent bien voir l’une d’entre elles gagner le coeur de leur riche voisin. C’est pourtant l’arrivée du riche et orgueilleux Darcy qui retiendra l’attention de la jeune fille. De là, commence une intrigue reposant sur deux personnages que l’orgueil et la condition sociale séparent. Quelle sera l’évolution de leur relation?…

jane_austenJ’ai lu énormément d’avis positifs sur cette auteure et j’ai également constaté que beaucoup de lectrices étaient fan d’Orgueil et Préjugés, c’est donc vers ce livre que je me suis tournée afin de découvrir Jane Austen (ça et le fait que ça soit le seul de ses livres à la bibliothèque publique du coin smileyquirigole).

Je l’ai lu très vite, sa lecture est très agréable, rafraîchissante pour mon cerveau en surchauffe, et je n’ai éprouvé ni ennui ni lassitude en découvrant les péripéties de la famille Bennet. Ce qui est plutôt bien.

Cependant… je n’ai pas trouvé ce roman particulièrement passionnant pour autant. J’ai eu la désagréable impression de relire une histoire de Mme de Lafayette, alors même que « La Princesse de Clèves » est l’un des bouquins que j’ai le plus détesté en raison de son aspect « Voici/Gala au XVII° siècle ».
J’ai lu que Jane Austen faisait de très bonnes critiques de son époque dans ses livres, et qu’Orgueil et Préjugés était un très bel exemplaire de ce talent. Je suppose que c’est tout à fait exact, hélas cet aspect du roman ne m’a pas particulièrement interpelée et j’ai trouvé les personnages trop lisses et caricaturaux. Entre les soeurs intelligentes et les soeurs gourdasses, la mère casse-pieds et le père qui préfère ne pas se mêler de ce qui se passe entre les femmes de sa famille, je n’ai pas trouvé de profondeur psychologique exceptionnelle.
Darcy ne m’a pas non plus fait forte impression. Certes il est bel homme, certes il est riche… mais bon, le truc de l’homme dur et froid à l’extérieur mais courageux, sympathique et doux à l’intérieur est plutôt du vu, revu et rerevu.

J’ai aussi parfois eu du mal avec le style, je ne sais pas comment l’expliquer mais j’éprouvais des difficultés à comprendre certaines phrases de temps en temps, elles me semblaient tarabiscotées et bizarrement construites. Cela m’a poussé à aller consulter le livre en anglais et à ma stupeur j’ai découvert que la traduction avait zappé pas mal de texte anglais. Voyez par exemple ce passage-ci en français (p280 dans la collection 10/18):
Mary et Kitty ont été très gentilles. Ma tante Philips, venue à Longbourn mardi, après le départ de notre père, a eu l’obligeance de rester avec nous jusqu’à jeudi.
La version originale donne:
« Mary and Kitty have been very kind, and would have shared in every fatigue, I am sure, but I did not think it right for either of them. Kitty is slight and delicate; and Mary studies so much, that the hours of repose should not be broken in on. My aunt Philips came to Longbourn on Tuesday, after my father went away; and was good as to stay till Thursday with me. »
En principe c’est la version française qui est la plus longue… mais là on constate clairement qu’il y a « un peu » plus de texte en version originale.
La phrase surlignée est carrément passée à la trappe alors que pourtant elle apporte des informations non-négligeables: Mary et Kitty ont été très gentilles et elles auraient soutenu leur grande soeur Jane si celle-ci le leur avait permis. Jane décrit ensuite le pourquoi de ce refus: Kitty est trop fragile et Mary est absorbée par ses études, on ne doit donc pas la déranger.
J’aurais préféré avoir toutes ces informations dans la version française, cela m’aurait peut-être évité cette impression de « bizarre » à la lecture d’Orgueil et Préjugés. Je suppose qu’il y a une bonne explication à ce genre de coupures, si vous la connaissez j’aimerais bien la connaître. clindoeil

Mon avis sur cette oeuvre est donc mitigé, mais je relirai au moins un autre roman de Jane Austen en VO afin de me faire une idée définitive.

(P.S Neuneu: J’ai découvert au passage qu’Helen Fielding avait tout bonnement repompé le canevas d’Orgueil et Préjugés pour son « Journal de Bridget Jones »… on peut pas dire que je sois rapide à la détente! ^^;)

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Lecture dans le cadre du Challenge ABC 2008

5 réponses à “Orgueil et préjugés, de Jane Austen

  1. J’apprécie l’expression « Jeu de chaises musicales ABC », ça correspond assez bien à mon propre usage de ce Challenge …
    Pour Jane Austen, j’ ai lu un autre de ses romans en traduction (Northanger Abbey) et malgré les éloges dithyrambiques à propos de cet auteur, j’ai émis à peu près les mêmes réserves que toi. C’est tout de même troublant de remarquer l’omission de certains passages à la traduction … Malheureusement pour moi, je ne suis pas vraiment capable de lire ce genre d’ouvrages en langue originale.

    Sympathique blog, en tout cas ! 😉

  2. Youplala

    Merci pour ton gentil commentaire, Nibelheim. 😉

    Pour ce qui est de la traduction, ça m’a tellement surprise que je me suis dit qu’il aurait presque fallu écrire sur le livre « oeuvre non-complète », ou quelque chose d’approchant.
    Car ce ne sont pas des petits bouts qui disparaissent, mais des passages entiers! 😦
    Peut-être qu’une nouvelle traduction sera bientôt faite? Je l’espère, car pense que cela rendrait plus honneur à l’oeuvre de Jane Austen…

  3. Malgré l’engouement de nombreuses blogueuses pour Jane Austen, je n’ai pas non plus éprouvé de choc littéraire à la lecture d' »Orgueil et préjugés », ni non plus d' »Emma »…

  4. Youplala

    Je ne sais pas si tu as vu des films adaptés des oeuvres de Jane Austen, Brize? Dernièrement j’ai vu « Sense and sensibility » avec Emma Thompson, Kate Winslet, Hugh Grant et Alan Rickman. J’ai beaucoup mieux saisi ce qu’Austen décrivait dans ses romans grâce à ce film.
    Maintenant, il ne me reste plus qu’à lire un autre de ses livres en VO, pour voir si j’arrive à rentrer dans son oeuvre ou pas. Dans tous les cas, je sais déjà que je n’aurai pas non plus de choc littéraire. Mais peut-être que je trouverai ses romans agréables. 😀

  5. Je viens de terminer ce roman dont l’écriture m’a ravie et je ne pense pas en rester là Je t’adresse un lien vers mon article si cela t’intéresse Merci de tes commentaires lorsque tu passeras me voir
    http://pragmatisme.over-blog.fr/article-orgueil-et-prejuges-jane-austen-47662934.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s