Le monde s’effondre, de Chinua Achebe

Un petit résumé pour se mettre en jambe? Allez hop :

Ce roman narre la vie d’Okonkwo, un homme fort très respecté dans la confédération des villages d’Umuofia, située quelque part en Afrique. Par son biais le lecteur est invité à découvrir la vie d’un village africain au XIX° siècle (c’est ce que je suppose d’après les indices fournis par l’auteur), avant et pendant la colonisation par l’homme blanc.

J’ai découvert ce roman grâce à Boréale qui, il y a quelques temps déjà, avait fait sur son ancien blog un billet sur ce livre qu’elle avait beaucoup aimé. Par l’odeur alléchée, j’avais commandé ce bouquin et je l’avais gardé en stock, en attendant qu’il me fasse de la page.

L’attente a été à la hauteur du coup de coeur que j’ai éprouvé pour "le monde s’effondre". Je l’ai dévoré en un jour et demi, en regrettant de voir les pages défiler si vite.

Ce livre est tout à fait fascinant, quand on le commence il est impossible de le laisser, c’est un véritable conte qui vous aspire dans son monde. On suit dans son parcours Okwonko qui comme tous les héros est fort, déterminé et ambitieux, et qui comme tous les héros vit des choses tout à fait extraordinaires. Il vit dans un monde où les dieux existent et peuvent être rencontrés, un monde où la magie existe,  un monde où les esprits des ancêtres rendent la justice. Il vit des épreuves très difficiles, obtient de grandes récompenses, mène des combats mythiques… jusqu’au jour où tout bascule et où Okwonko est happé par son destin, aussi tragique que celui d’un héros grec.

La comparaison vous paraît incongrue dans un tel contexte? Elle ne l’est pas tant que ça. Les codes auxquels nous sommes habitués se retrouvent dans ce récit. Certes, beaucoup d’éléments nous sont en partie ou en totalité inconnus : rien que les instruments de musique et la nourriture nous indiquent que nous ne sommes pas en terrain connu. Certaines lois peuvent paraître barbares, certains comportements choquants…  mais au final, ils ne le sont pas tant que ça pour celui qui accepte le récit sans y appliquer ses propres jugements de valeur. Cela peut paraître difficile mais ça ne l’est pas du tout, tant Achebe met en oeuvre toute sa capacité à rapprocher le lecteur de "son" Afrique.

Car bien que l’action se passe dans une autre culture que la nôtre, avec d’autres coutumes, sur un autre continent, dans un autre siècle… nous nous retrouvons aussitôt dans la peau de ces villageois, nos différences sont effacées pour faire place à une complète empathie. Okwonko est un homme très dur obsédé par le prestige et la réussite par le travail, l’une de ses épouses est inquiète pour son unique enfant, des fêtes ont lieu lors des occasions habituelles comme les mariages… rien de tout cela ne nous est inconnu. Achebe nous rapproche de ces gens, nous les comprenons. Ainsi, lorsque le monde commence à s’effondrer par pans entiers, nous comprenons leur angoisse et leur colère face à la disparition de tout ce qu’ils ont toujours connu. "L’homme blanc" nous apparaît comme étrange, son monde est incompréhensible. Venu de nulle part il impose de nouvelles lois et une nouvelle religion sans prendre en compte ceux qui existaient déjà avant son arrivée. Pourquoi? On ne le sait pas. C’est comme ça.

Comme pour ceux qui ont réellement vécu cette période, nous voyons le monde tel qu’il a toujours été disparaître sans qu’une seule explication puisse y être apportée.

Le passé est balayé, et avec lui ceux qui sont incapables de s’adapter. Y compris les héros, devenus inutiles dans la nouvelle société.

Mon premier gros gros coup de coeur de l’année 2009.

"Le monde s’effondre" est à ce qu’il semblerait un grand classique de la littérature anglophone. Dommage qu’il ne soit pas plus connu par ici. Pour en savoir plus, un lien vers l’article Wikipédia en anglais (celui en français est pas super avec une traduction aléatoire).

Et voilà l’article consacré à Chinua Achebe, toujours en anglais.

Il est à noter qu’il semblerait que le traducteur ait fait une erreur de pays dans sa traduction. Il indique le Niger, qui est un pays francophone et une ancienne colonie française, alors que "le monde s’effondre" décrit une colonie gouvernée par une grande reine, ce qui correspondrait plutôt au pays d’origine de Chinua Achebe : le Nigéria, anciennement colonie anglaise.

About these ads

61 Commentaires

Classé dans Ma bibliothèque

61 réponses à “Le monde s’effondre, de Chinua Achebe

  1. jonathanfrances

    Je n’aime pas beaucoup Chinua Achebe. Je l’avoue tout de suite, comme ça c’est dit. Je ne l’aime pas, non pas à cause de sa prose (je n’ai pas lu "Le monde s’effondre", qui est effectivement considéré dans le monde anglo-saxon comme un classique) mais à cause de sa critique de Joseph Conrad. Achebe, en plus d’être romancier, est également universitaire, et a commis dans les années 70 un certain article sur "Coeur des Ténèbres" de Conrad dans lequel il traitait l’auteur d’origine polonaise de "bloody racist" ("connard de raciste"), ce qui montrait 1) une non-compréhension totale de la nouvelle en question, et, partant, de la littérature en général, et 2) un manque absolu de recul, nécessaire au travail scientifique de l’universitaire.
    Bref, on ne peut pas dire qu’avec tout ça, je fus tenté de me plonger dans ses oeuvres, même les plus célèbres…
    Puis-je vous conseiller de lire "Coeur des Ténèbres"? Histoire d’avoir une autre vue des choses… et même "Le devoir de violence" de Yambo Ouloguem – car il y a autre chose que Achebe, quand même.

  2. Youplala

    Merci pour ce commentaire très intéressant! :-D

    J’ai déjà "au coeur des ténèbres" en réserve, par contre je ne connais pas du tout Yambo Ouologuem. Je vais me renseigner sur son oeuvre. ;-)

  3. haaaaaaaan je suis vraiment heureuse que tu aies "rencontré" ce livre à ton tour.
    c’est une belle et forte lecture !

  4. Youplala

    Grâce à toi Aurore, merci! ;-)

  5. bon livre,je l’adore.

  6. Oh Mon Dieu c est un bon Roman.

  7. Youplala

    Nous sommes d’accord. ;-)

  8. MOÏSE OUSSA LOUETSI

    Je n’admire pas l’homme pour ce qu’il est ,mais pour ce qu’il fait.Et je crois,pour ma part, que c’est ce qui importe. J’ai lu (Things fall aparts)le monde s’effondre en classe de seconde.Et sans ambages,j’avoue que c’est une oeuvre merveilleuse commise avec beaucoup de maestria,car la verve narrative de son auteur est notoire. Chapeau et ……..

  9. Youplala

    Moïse, je pense que tu as aimé le livre encore plus que moi. ;-)

  10. madzou ruth leyza

    j ai beaucoup apprecier ce roman et je pense qu okonkwo n est qu une victime du brassage du christianisme et nos tradition.il n a pas su supporter l installation des hommes blancs et aynt constater que son espoir de retouver son peuple qui avait laisse etait vin il s est donné la mort.

  11. Youplala

    C’est aussi comme ça que je l’ai vu : incapable de supporter le changement et de s’y adapter, il ne pouvait que disparaître avec le monde qui était le sien. Dans ce nouveau monde il n’y avait plus de place pour lui. :-(

  12. rokia

    j’ai beaucoup aimée ce livre c’est très intéressant

  13. boffouo

    j’ai beaucoup aimé ce livre et surtout ses valeurs culturelles.
    rien de plus intéressant que les proverbes et adages qui y sont cités. c’est vraiment un trésor, un puits de sagesse.

  14. mamadou

    je l’aime

  15. mamadou

    et je ‘aimerai jusqu’à la fin du monde

  16. fatoumata traore

    kan j etais en 8 classe je l ai lu.comme j etais pas mur je avais rien pige.je l ai relu en 11 classe. je l ai fini en 3jours malgre k g parte a l ecole

  17. Hamza

    OH!incroyable roman mais vrais.c’est un bon roman

  18. Daouda Ballo

    coup de semonce! Achebe nous ramène vers nous même, nous africains. un roman d’une richesse africaine pure. j’en suis trés fier.

  19. Comment peut-on qualifier ce roman;comment peut-on l’isoler dans tant de romans qui nous permettent de mieu comprendre cette AFRIQUE-là. Oui nous avons des choses bien qu’amères, sont agréables pour nous qui n’avons ni veçus en ces temps ni senti le gout de sa nature,la saveur de ses odeurs et l’écoulement de ses fleuves, oui l’education d’un vrai africain de la nature de Dieu.L’homme de sa nature destructeur a essayer de remplacer par les choses vaines et néants, chose que nous qualifions de civilisation; oui choses éfémaires qui causent la désolation.Faites le lire si vous le pouvez à qui…,meme à BARAK OBAMA.

  20. paul

    je l’adore on dirait que c’est mon père

  21. roxane

    j’ai beaucoup apprécié lire ce roman ce fut un changement de decord pour moi et se fut très enrichissant !

  22. FRANCHEMENT DIRE C UN LIVRE SUPER SUPER INTERESSANT JE LADORE JE VOUS ENCOURAGE A CONTINUER AVEC CETTE MERVEILLEUSE LECTURE AUE CHINUA ACHEBE NOUS A DONNER BONNE CHANCE A TOUS MERCII BIEN :D

  23. je l’ais beaucoup aime mais la fin m’es malheureuse.

  24. j’aime beaucoup ce roman,parce que tout premièrement ça parle de l’Afrique,des coutumes,moeurs et traditions des africains,de la religion etc….

  25. ce livre est fantastique je vous assure ;liser le vous allez voir le livre est extra-ordinaire

  26. Maïmouna Din

    j’aime beaucoup lire lemonde s’effondre .Notre pére chinua nous donne beaucoup conseil consernant de culture dans nos sociéte

  27. Lamine abdodo

    Vraiment il fai la toile d ns valeur culture cè une oeuvr dign du nom.il a un sens éléve d patriotisme il doi etr honoré pr cela

  28. OLUWADARE

    Jai plutot une qeustion; peut- on me dire quelque chose sur le traductuer de ce roman – THINGS FALL APART (LE MONDE S’EFFONDRE?
    Envoyer l’info a dipoolofinjames@yahoo.co.uk
    Merci d’avance

  29. ce roman nous montre que la misère est une chose…ce qu’il nous avenir pour ce batre dans la vie.vraiment ce roman est roman…..

  30. DOSSou Amen

    C est l’ un des meilleurs livres qui traduit les réalités africaines à une periode donnée.Bonne route d’écrivain à Chinua ACHEBE

  31. je t’aime toi et ton roman.

  32. tossou louis

    c trop cool tn roman

  33. je pense que le oeuvre a été très bien rédige je lui tire mon chapeau qu ‘il continu comme ça .je voudrais l courage

  34. g suis fier je n’es pas encore lu le roman mais a la manier dont mon profeseur de roman africain me l’a expliquer je crois que c’est l’une des roman parmi les meilleur , je l’adore déjà et je ferai de mon mieux pour le lire avant la fin de l’année scolaire . Je kif grave l’auteur

  35. moi je crois que :"le monde s’effondre de chinua achébe" est l’un des romans célèbre parue dans un conteste de la colonisation.c’est d’ailleurs un auteur que j’apprécie énormément depuis le secondaire et j’ai soutenu mon mémoire de fin d’études universitaires en Anglais-unilingue sur" le rôle de la femme dans la société traditionnelle Africaine dépisté dans :things fall apart and god bids of woods de Sembène Ousmane et sous l’orage de Seydou .B. Traoré…..

  36. verinhio

    selon mw l monde s’effondre est beau ouvrage mais se qui ma pas plus c’est le suicide tragique d’okokwo , mais par se geste il
    montre qu’il est un Homme DIGNE!! bravo a l’auteur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! "verinhio"

  37. ALBERIC ADOUKO

    éffectivement OKONKWO est un intrépide guerrier.CHINUA ACHEBE est un vrai cerveau africain

  38. cher Alberic vous trouvez les mot justes pour qualifier ce celèbre ecrivain Africain du 19ès un romancier classique en son genre…

  39. ousseynou tamba

    okonkwo est un véritable model pour tout africain surtout de la diaspora

  40. maimouna

    vous êtes un génie j’adore votre livre c’est très intéressent longue vie a vous merci beaucoup

  41. assoumou

    pour ma part,cette oeuvre est tres interessante car elle met en evidence un personnage africain,okonkwo qui refuse categoriquement l’invasion europenne dans sa culture.il est un veritable modele pour nous les africains.

  42. Abu patrick

    Je n’aime pas beaucoup la literature,mais ce roman est …..

  43. LUC PODA

    CHINUA ACHEBE est l’un des cerveau de l’Afrique noire.OKONKWO represent le jeune aficain intrepide digne de ce nom.

  44. Anonyme

    salut j’ai lu se roman en 2nde ces trs interssant,elle nous montre l’histoire du peuple ibo au nigeria vous devez lire se roman merci.

  45. mboup

    le sort dokonko materialise le cas de lafrique en general. Loccident a toujour ètè le bourreau de lafrique et continu encore de nous museler de nous diviser en vu de notre effondrement. ACHEBE a vu juste : notre mondre seffondre de jour en jour

  46. C’est un roman très adorable. Je l’ai lu en 2nd vraiment il ma fait du bien. J’aimerai rencontrer Chinua Achebe car il est vraiment une creature de Dieu

  47. konate aboubakar lamine

    j’ai lu le roman de achenua achebe et sa ma vraiment interresse.(eleve en classe de 2nd)

  48. hurice renkanga

    chinua achebe est un ecrivain dans son roman le monde s effronde il montre le comportement des africains face a la civilisation européenne qui vient tout bouleversée.

  49. Nka

    La lecture de cette œuvre nous permet d’avoir une idée de ce qu’était la vie de nos ancêtres avant l’arrivée du colon blanc: tout n’était pas rose. Cessons donc de toujours idéaliser cette Afrique de nos ancêtres; elle avait
    avait un côté barbare dont le christianisme nous a délivrés:pensez au sort réservé aux pauvres jumeaux et leurs parents pour ne citer que cet exemple.

  50. michael

    merci pour ce roman et d’ avoir pansée à notre belle afrique . la lecture de ce roman fait du bien et donne envie de la racontée aux autres personne qui ne l’on pas encore lire , merci une foi encore.

  51. Coul

    merci pour vos commentaires mais moi j’ai besoin d’un commentaire plus claire sur l’oeuvre: c’est-à-dire le sentiment que chacun d’entre vous avait à la fin de la lecture de cette oeuvre dont vous parlez tant.

  52. anaelle

    j’ai pas lu parce que j’ai pas encore d’argent et vendredi j’ai controle

  53. housaif

    unexelent romant qui nous parle d’une réalité

  54. Clemoubon

    Le monde s´effondre une fois de plus pour tes nombreux admirateurs. Mais tes œuvres feront à jamais main basse sur la postérité. Que les portes du ciel s´ouvrent pour le repos éternel de âme.

  55. ce roman est le roman que j’ai jamais connu

  56. Abdoul Aziz

    Abdoul AZIZ
    j’ai lu l’integralité du livre

  57. rachid

    le monde s’effondre j l’ es lu 1 fois et j l’es aimer tte ma live

  58. Wilfried COULIBALY

    je veux savoir le rapport qui est l’oeuvre le monde s’effondre et son titre

  59. le romancier Achebe m’a beaucoup éduqué atraver les proverbes resortis de son oeuvre le monde s’effondre qui d’abor face a ma lecture me fait pencé aux fuites de coutumes en afrique noire et pour cela je le félicite bcp!!! mais o6 jè remaquer quelques erreure de frappe: "toue la nuit" (p65.l23) et les tambours "devinret" fous (p65.l23).

  60. c est fantastique papa

  61. Je suis très ravie de ce roman, Grace à Chinua Achebe les colons ont suit que les Africains ont leurs cultures .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s